Fév 112016
 

Voici une discussion que j’ai lancé sur plusieurs groupes Viadéo ou LinkedIn sur laquelle j’aimerai avoir votre avis :

La place du plan d’expérience dans une procédure d’industrialisation

Exemple d’une procédure d’industrialisation

exemple-de-procedure-d-industrialisation

J’ai été amené pour un client à définir avec eux leur processus d’industrialisation, qui pouvait se résumer ainsi :

  • à partir du cahier des charges fonctionnel, traduire les fonctions en composants et regarder leur disponibilité ==>  sinon les rechercher (fournisseur),
  • dispose-t-on des moyens de mesure, capables, en regard de toutes les caractéristiques produit,
  • réalisation d’un prototype avec composants nominaux et vérification d’atteinte de toutes les caractéristiques simultanément ==>  sinon recherche de nouveaux composants + planification d’essais de combinatoires de composants pour parvenir au résultat,
  • réalisation de combinatoires des composants aux limites pour définir la capabilité du proto ==> définition de limites par composant (compromis économique/performance) : 1er plan d’expérience,
  • recherche simultanée dans 2 directions différentes :
    1. le fournisseur peut-il améliorer sa capabilité pour resserrer les tolérances sur son composant?
    2. le process de fabrication peut-il à travers un processus de régulation capter les variations de la caractéristiques du composant et « compenser »? (réalisation de combinatoires de réglage du process pour rendre robuste la fabrication) : 2ème plan d’expérience,
  • sur les paramètres de fabrication identifiés, définir une tolérance de réglage compatible avec les « habitudes » de fabrication et vérifier par réalisation d’une combinatoire de réglages aux limites, la conservation de la capabilité, : 3ème plan d’expérience.
  • adaptation du processus de contrôle aux spécifications ainsi définies (capabilité fournisseur, contrôle process et contrôle produit).

Un process ne pouvant pas améliorer les caractéristiques d’un produit, au mieux il peut les conserver avec une certaine capabilité, c’est bien la phase amont (proto) qui est déterminante.

L’utilisation des plans d’expériences à plusieurs de ces étapes de l’industrialisation est cruciale pour être la plus économique possible (délai et coût).

Cette procédure est aussi téléchargeable. Elle fait appel à des outils que je peux déployer.

Au plaisir d’échanger sur ce sujet